Revue de Presse.

 

Presse écrite :

 

La voix du nord, Avril 2012

img004.jpg

La voix L’étudiant, Juin-Juillet 2012

 

Capture.JPG

 

Les critiques de blogueurs :

Critique publiée sur Les Agents Littéraires et Babelio (littérature jeunesse):

« C'est difficile de débattre d'un livre qui parle de politique. Bien sûr j'ai quelques bases dans le domaine et je me souviens de repas de famille houleux où le ton montait entre les différents protagonistes attablés alors que tous étaient du même côté. J'intervenais alors pour leur faire remarquer mais c'était un peu comme une coutume établie qui perdurait au fil des années et cela devenait souvent très comique.
Souvent, on prend la suite de nos aînés. On a été élevé avec certaines opinions qui étaient en phase avec notre éducation et nous grandissons avec ces convictions. Notre propre expérience vient conforter nos idées ou peut très bien, dans certaines situations, complètement inverser notre façon de penser, même si c'est assez rare.
Bertrand, Laurène, Elise et Arnaud sont quatre étudiants de fac. Ils militent tous à gauche mais de manière bien différente. Chacun avec ses convictions, chacun avec son éducation, l'un voulant faire se soulever le peuple français en dirigeant les meetings politiques et en rêvant d'une véritable révolution, d'autres rêvant plus discrètement d'un monde meilleur en adéquation avec leur personnalité.
Une prise de conscience qui nous fait nous rendre compte que si la politique évolue plus ou moins au fil des années, les combats sont toujours les mêmes.
« J'appelle au rassemblement de tous ceux qui savent et qui vivent au quotidien la violence du capitalisme, les chômeurs et les épuisés du travail, ceux qui galèrent pour manger ou pour étudier, les sans-papiers, méprisés et qui travaillent à bon compte pour un patronat qui ne respire que le profit, à rejoindre le Front de Gauche ! »
Un premier roman intéressant pour cet auteur, Marc Vassey, que je découvre grâçe aux agents littéraires, et que je remercie. Je ne suis pas vraiment fan des romans traitants de politique et ce n'est pas un livre que j'aurais acheté, mais je ne regrette pas de l'avoir lu et je serais même tenté de vous le conseiller. Un mélange de réalité et de fiction en cette grande période electorale, on y croit ou on y croit pas mais c'est toujours bon de voir qu'il y a des personnes qui se battent pour essayer d'obtenir ce qu'elles veulent et feront tout pour tenter de rester libre. »

Source : http://www.babelio.com/livres/Vassey-Lexode-des-chefs/381396

 

Critique publiée sur le site du Boudoir Littéraire :

« Si Marc Vassey ne m’avait pas contacté, il est certain que je n’aurais peut-être jamais eu l’occasion d’avoir son premier livre entre les mains. Je n’en aurais d’ailleurs certainement jamais entendu parler. Et je serais passée à côté d’un très bon livre.

A seulement vingt-trois ans, Marc Vassey, étudiant en sciences humaines, nous livre son premier ouvrage sans prétention. Si bien que, lorsque j’ai lu les premières pages, j’ai été presque immédiatement sous le charme, devinant l’histoire qui allait se dérouler au fil des pages.
Cette histoire, c’est celle de quatre étudiants en sociologie, en économie et à Sciences Po. Bertrand, Laurène, Arnaud et Élise ont des idéaux, ceux de la jeunesse, de la vie qui commence à peine. De sensibilité politique plutôt à gauche, ils sont investis à différents degrés. Bertrand est un vrai militant du Front de Gauche, croyant en un monde qui peut changer, avec pour figure de proue Jean-Luc Mélenchon. Arnaud est socialiste, mais se pose des questions existentielles sur son engagement, lui qui n’a jamais été dans le besoin. Elise et Laurène quant à elles sont engagées pour d’autres raisons : plaire à un garçon ou encore se démarquer du parti parental.

En plus d’une écriture sensible, agréable à lire, Marc Vassey nous livre une réflexion sur la politique et plus précisément sur les degrés d’engagement, sur l’acceptation de l’autre, les débats ; mais aussi sur l’adolescence et notamment cette période où l’on s’apprête à terminer ses études pour entrer dans le monde des adultes. Un monde que l’on envie, peut-être à tord ?

J’ai beaucoup aimé les quatre personnages. Chacun avec sa personnalité, ses convictions, ses angoisses et ses faiblesses.
Il y a une grande intelligence dans la construction du roman, qui permet de se focaliser sur chacun des étudiants à tour de rôle, tout en ayant une ligne conductrice et en avançant dans leur histoire commune de façon linéaire. Chaque changement commence invariablement par « Il/Elle était là, debout, raide et fatigué(e) ». Très bon.

Alors les amis, je n’ai qu’un conseil, lisez ce livre ! Pour moi, c’est un coup de coeur mais surtout une découverte. Je n’ai qu’un regret, qu’il soit aussi court : 84 pages. Et pourtant, il n’y a pas de sensation d’inachevé. Tout est là : quand on referme le livre, il n’y a rien a ajouté. »

 

Source : http://leboudoirlitteraire.fr/2012/11/lexode-des-chefs-marc-vassey/